Tout savoir sur le système de prévoyance en Suisse

En matière d'incident ou de retraite, chaque pays dispose d'un système de prévoyance qui lui est propre. En Suisse, en particulier, les mesures prises par la Confédération s'inscrivent dans la visée de garantir aux personnes des conditions de vie décentes au moment de leur retraite. Si vous êtes intéressé par le sujet et que vous voulez en savoir plus, vous n'aurez qu'à lire cet article qui traite de ses contours.

Les trois piliers de prévoyance

Après la vie professionnelle d'une personne vient l'âge de la retraite où elle est appelée à enfin se reposer de ses années d'activité. Toutefois, il n'est pas possible d'arrêter de travailler si éventuellement l'on ne dispose pas du pouvoir financier nécessaire pour mener une vie décente. C'est justement dans ce cadre que sont mis en place trois piliers pour la prévoyance, avec des points spécifiques pour répondre à divers besoins. Il s'agit notamment du premier pilier pour les besoins vitaux, du second pilier pour un niveau de vie habituelle et du troisième pilier comme complément. Plus de détails ici http://laprevoyancesuisse.ch/. Il faut notifier que les deux premiers piliers sont obligatoires avec des spécifications très strictes, alors que le troisième pilier, lui, est facultatif, mais fortement recommandé. En outre, tous les trois forment en liaison une sorte de cercles concentriques, avec au centre le premier pilier, puis les deux autres après.

Les détails relatifs au premier pilier

C'est en réalité une cotisation qui ne sera touchée qu'une fois où vous accédez à votre retraite, ou que vous êtes dans une situation d'incapacité de gains, ou encore que vous êtes en aide financière pour des personnes sous votre responsabilité en cas d'un décès. Le premier pilier se décline en deux aspects, à savoir l’assurance-vieillesse et survivants (AVS) d'une part et l’assurance invalidité (AI) d'autre part.