Informations sur comment devenir autoentrepreneur en restauration

Vous aimez passionnément tout ce qui a rapport à la restauration et à l’hôtellerie au point d’en faire votre gagne-pain, votre première source de revenue ? Cependant, vous hésitez sur la manière convenable pour y arriver. Nous détaillerons le sujet de long en large ici afin que vous sachiez comment devenir autoentrepreneur dans la restauration.

Quelles sont les formations en restauration et ces métiers ?

Si votre objectif est de vous spécialiser dans un domaine spécifique afin de devenir auto entrepreneur dans la restauration, il est important que vous ayez une idée sur les éventuelles formations disponibles. Ainsi, pas besoin de lourds diplômes forcément avant de faire carrière dans ce passionnant domaine. Même avec un niveau troisième voir plus vous pouvez déjà commencer et suivre votre formation. Un Bac et Bac+ fera aussi l’affaire. Vous êtes capable de suivre vos cours en préférant l’alternance ou en choisissant plutôt des cours à temps complet. Les métiers quant à eux, sont séparés en 4 catégories que sont : la restauration, le service, l’hébergement et le divertissement. Comme métiers nous avons toute catégorie confondue : le chef de cuisine, le commis, le serveur, le chef production, le majordome, le réceptionniste, le concierge, la gouvernante, le valet de chambre et plein d’autres. Certaines formations peuvent couvrir juste quelques jours voire quelques semaines et les voici : une formation en hygiène, une formation en achat CCP, la formation pour le permis d’exploitation ou encore des formations pour avoir l’autorisation de vente de boissons alcoolisées.

Quels sont les salaires et débouchés dans la restauration ?

Suivant certains critères comme l’expérience, la catégorie de spécialisation, votre salaire sera consistant. Ainsi, les cuisiniers simples, les serveurs, le commis, le plongeur sont à un prix équivalent au SMIG, mais cette somme peut varier au fur et à mesure de votre évolution. Le salaire est donc activement compris entre l’intervalle 1500 € et 3000 € par mois. Alors qu’en est-il des débouchés ? Ils sont nombreux, nous avons : le métier de chef de cuisine, le poste de manager, responsable pour direction de groupe collectif et plein d’autres. En France, l’offre est si importante, mais les hôteliers (ères) sont difficiles à trouver. Ces informations sont motivantes et vous permettent de savoir que le domaine est en perpétuel mouvement, voulant encore plus de talents.