Bien choisir une alarme de piscine : Que vous dit l’expert ?

Que vous ayez une piscine enterrée ou une piscine semi-enterrée dans votre maison, il est bon de l’équiper d’une alarme de piscine. Ceci est utile pour votre sécurité et celle de votre famille. Alors, si vous envisagez déjà acheter une alarme de piscine, voici quelques conseils pour faire le bon choix.

S’assurer que l’alarme de piscine remplit certaines conditions

Il est aussi publié ici des informations qui vous seront certainement utiles. Depuis 2004, équiper les piscines creusées d’une alarme est une obligation légale. Alarme particulièrement sonore, ce dispositif de sécurité donne des alertes en cas de noyade, chute accidentelle ou hors baignade. Bien qu’il soit facile à manipuler et à installer et moins onéreux, il importe de vérifier s’il possède toutes les fonctionnalités nécessaires et qu’il respecte une certaine norme. Alors, l’alarme de piscine que vous allez choisir doit être ratifiée selon la norme NF P90-307. Et, une alarme ratifiée doit pouvoir déceler la chute d’un enfant d’au moins 6kg ; s’activer de façon automatique après chaque baignade. Elle doit envoyer des avertissements en cas de défaillance technique dans les bornes infrarouges, la centrale ou le boitier.

Faire un choix du modèle

Les alarmes de piscine existent sous différents modèles, mais on les classe en deux principales catégories. Il y a : l’alarme périmétrique et l’alarme immergée. Parlons de l’alarme périmétrique, celle-ci possède des bornes qui doivent être installées autour de la piscine. Reliées l’une à l’autre par des rayons infrarouges, elles provoquent le déclenchement de l’alarme lorsqu’une personne dépasse la zone qu’elles délimitent. L’alarme est généralement activée avant une chute et nécessite de creuser le sol afin de fixer les bornes. Sa centrale et sa sirène sont toutes placées à l’intérieur de la maison. Quant à l’alarme immergée, elle dispose d’une sonde qu’il faut mettre dans l’eau, d’une sirène et d’une centrale à placer dans la maison. Elle a pour mission d’analyser les ondulations et ne s’active qu’en cas de chute d’un objet volumineux ou d’une personne dans le bassin.